Un « village Alzheimer » va ouvrir dans les Landes en 2019

Lutter contre l’isolement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et leur proposer une alternative aux traitements médicamenteux, souvent très lourds : tel est l’objectif du village qui ouvrira à Dax dans les Landes, en 2019. Cette initiative est une grande première en France et devrait faire des émules.

Un village entièrement conçu pour s’adapter aux patients

S’il est un problème auxquelles les malades d’Alzheimer sont confrontés, c’est celui de l’isolation. Et ce problème va de pair avec celui que rencontrent leurs proches, à savoir la garantie d’une prise en charge humaine et adaptée. Deux questions donc qui devraient trouver leur réponse dans le village landais Alzheimer. Encadrement, architecture, infrastructures… Tout y est pensé pour s’adapter aux patients et leur proposer une solution alternative à des traitements médicamenteux souvent très lourds. L’idée est en effet de favoriser une approche sociale, donc plus humaine, ainsi qu’un accompagnement complet destiné à assurer la sécurité physique et affective du public accueilli.

Au total, ce sont 120 personnes, dont 10 de moins de 60 ans et 10 en accueil temporaire, qui devraient pouvoir bénéficier de cette innovation. Le village est en effet pensé pour accueillir des malades d’Alzheimer et d’autres pathologies neurodégénératives, quel que soit le stade d’évolution de la maladie. Quant au personnel soignant, il sera lui aussi composé de 120 personnes, épaulées par une centaine de bénévoles afin d’accompagner au mieux les résidents.

Le terme de village n’est pas anodin. 16 maisons seront implantées dans un cadre comprenant des commerces, un cabinet médical mais aussi un centre culturel, un jardin potager ou encore un coiffeur. Ces espaces publics, de fait, seront spécialement conçus pour faciliter l’autonomie des résidents car l’architecture est pensée pour mieux les guider, les aider à se repérer et leur accorder une totale liberté de mouvement. Les espaces seront bien entendu sécurisés sans être, pour autant, trop intrusifs. Toute référence à l’univers médical sera, de fait, complétement effacée afin d’assurer aux malades des conditions de vie normales.

Un projet innovant qui s’inscrit sur le long terme

On s’en doute, un tel village, qui s’étendra sur 7 hectares, ne se construit pas en un jour. Le projet, porté par Henri Emmanuelli – président du département des Landes à l’époque – date de 2012 mais ne sera livré qu’au second semestre de 2019. C’est une première en France ; ce lieu s’inscrit dans la lignée du village construit à Hogewey, en Hollande et servira de laboratoire dans l’Hexagone. Dax testera l’efficience du village mais il n’y a aucun doute que les résultats de l’étude seront positifs. Dans une interview pour le journal Sud-Ouest publiée le 25 janvier 2018, le professeur Jean-François Dartigues, neurologue au CHU de Bordeaux, expliquait en effet qu’un tel système devrait permettre l’épanouissement des malades. Pour lui, l’univers bienveillant spécialement conçu pour les personnes atteintes d’Alzheimer devrait leur permettre de vivre avec cette maladie et, surtout, de faire évoluer les mentalités autour de la pathologie. Très vite, donc, le modèle devrait s’exporter dans d’autres villes françaises. Affaire à suivre…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *