Retraités et actifs : c’est bon pour le moral !

Par nécessité financière, goût de l’effort ou besoin de rester relié aux autres de nombreux retraités continuent de travailler. Et si les raisons qui les poussent à le faire sont diverses, un critère commun les rassemble toutefois : l’envie d’être utile.

Travailler après la retraite : un pari tout bénéfice

Les raisons qui poussent certains retraités à reprendre une activité professionnelle sont aussi diverses que variées. Le fait de maintenir son niveau de vie ou d’arrondir ses fins de mois rentre évidemment en compte. Mais au-delà de l’aspect pécuniaire, le bien-être psychique et physique importe beaucoup. Continuer à travailler après la retraite serait synonyme de bien vieillir selon de nombreuses études menées en Europe et en Amérique du Nord. Lorsqu’on sait que l’isolement des seniors accélère le processus de vieillissement cérébral et la perte de mémoire, il est aisé de comprendre en quoi la recherche du lien social détermine l’envie de travailler après la retraite. C’est également une approche valorisante, qui place l’expérience de vie au cœur du processus d’embauche. Enfin la démarche des retraités actifs est constructive pour la société dans son ensemble dans la mesure où elle encourage la collaboration intergénérationnelle.

Quelles activités professionnelles pour les retraités actifs ?

Les services d’aide à la personne constituent un secteur d’emploi plébiscité par les retraités actifs. Jardinage, garde d’enfants, bricolage sont autant de « petits jobs » rémunérateurs et réalisables dans un environnement familier. La rémunération de ce type de service d’aide à domicile s’effectue en chèque emploi service universel (Cesu) par l’employeur.

L’assistanat (aux entreprises ou plus rarement aux particuliers) constitue également un secteur porteur. Les postes en secrétariat, en comptabilité ou de transport de personne par exemple, ont en commun de nécessiter une expérience dont peuvent alléguer les personnes retraitées et qui rassure les employeurs.

Sachez enfin qu’il existe des sites internet dédiés à l’emploi des seniors tels que www.seniorjob.fr ou www.seniorsavotreservice.com qui portent à votre connaissance des annonces d’emploi et vous mettent en relation avec des particuliers ou des entreprises qui recrutent.

Les retraités qui travaillent : un phénomène qui gagne de l’ampleur

Il semble plus que probable que la crise financière cumulée à la dette nationale ainsi qu’à un système de retraite par répartition qui s’essouffle contribuent à ce phénomène. Néanmoins les habitudes évoluent aussi au gré de l’allongement de la durée de vie. Selon la Caisse nationale d’assurance vieillesse les retraités (du privé) qui travaillent seraient plus de 500 000, soit plus de 4% des cotisants au régime général. La durée de ce cumul travail-retraite est de 3 ans et demi au-delà desquels les personnes tendent à se retirer pour de bon et à savourer les fruits de leurs labeurs en totale quiétude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *